Sélectionner une page

Le cancer de la vessie

Le cancer de la vessie n’est pas un « cancer rare » puisqu’il représente 3% des cancers de l’adulte autour de 65 ans.
Il est 3 fois plus fréquent chez les hommes que chez les femmes.

Le tabagisme multiplie le risque de cancer vésical par 2 à 3. Il est aussi favorisé par l’exposition à certains produits chimiques (dérivés de l’aniline, hydrocarbures polycycliques notamment du tabac, phénacétine, dérivés industriels du tryptophane) et à des cystites chroniques (inflammation de la vessie).

Consultation

Prendre rendez-vous

Centre d’Urologie du Val d'Ouest

04 72 19 31 84

Centre d’Urologie de la Sauvegarde

04 72 17 72 16
04 37 49 66 77

Quels sont les signes évocateurs de cancer de vessie ?

La présence de sang dans les urines est un signe à prendre très au sérieux et doit alerter, quelle que soit l’importance du saignement. Mais il existe d’autres signes.

En savoir plus

Comment est fait le diagnostic de tumeur de vessie ?

S’il existe un doute sur une éventuelle tumeur de vessie, l’exploration de la vessie par une fibroscopie ou cystoscopie vésicale est indispensable.

En savoir plus

Existe-t-il plusieurs types de tumeurs de vessie ?

Oui. Chaque type de tumeur a une prise en charge et un pronostic différents.

En savoir plus

Quel est le traitement des tumeurs de vessie ?

Il dépend du type de la tumeur. La résection de la tumeur par les voies naturelles est obligatoire afin de déterminer la nature de la tumeur et d’adapter le traitement.

En savoir +

En quoi consiste une instillation et à quoi cela sest-il ?

En savoir +

Où vont les urines si la vessie doit être enlevée ?

Si la vessie est enlevée, il faut bien sûr créer un nouveau circuit pour les urines qui sont produites par le rein, et évacuées des reins par les uretères.

En savoir plus

Existe-t-il d’autres traitements que l’ablation complète de la vessie dans les cancers de la vessie ?

En savoir plus

Quel suivi en fonction de la lésion vésicale ?

En savoir plus