Sélectionner une page

Le dosage du PSA

Le dosage du PSA renseigne sur les risques de cancer de prostate.

Le dosage de PSA, ou antigène prostatique spécifique, est une hormone présente dans le sang. Il s’agit alors d’effectuer une prise de sang pour en déterminer sa valeur.

Cette substance, dont le rôle est mal connu, est sécrétée par la prostate.

Son dosage augmente en cas d’adénome ou de cancer.

Si l’on peut affirmer de manière générale que plus le chiffre de PSA est élevé, plus le risque de présence de cellules cancéreuses dans la prostate augmente, il faut ajouter qu’un chiffre de PSA élevé n’est pas spécifique du cancer de la prostate. Il marque simplement la présence d’une anomalie de la prostate, celle-ci peut parfaitement être sans gravité. L’inflammation, l’adénome de prostate, l’éjaculation, une intervention sur la prostate sont également des causes d’élévation de PSA, temporaires pour la plupart.

Consultation

Prendre rendez-vous

Centre d’Urologie du Val d'Ouest

04 72 19 31 84

Centre d’Urologie de la Sauvegarde

04 72 17 72 16
04 37 49 66 77

Le dosage du PSA, associé à un toucher rectal, contribue à faire le diagnostic de cancer de la prostate.

C’est le dosage de PSA qui est actuellement le meilleur test pour la détection précoce du cancer prostatique, stade où il n’y a pas encore de signes cliniques évocateurs.
Le dosage du PSA sert également à surveiller l’efficacité d’un traitement lors d’un cancer prostatique.

Votre médecin traitant vous fera une ordonnance prescrivant le dosage sanguin du PSA.
Ce dosage est fait dans la majorité des laboratoires d’analyse.
Il se fait à partir d’une prise de sang banale, ne nécessitant pas d’être à jeun (si toutefois vous ne dosez que le PSA).

 

Le PSA peut fluctuer au cours du temps :
il est parfois nécessaire de faire un second dosage afin de valider (ou non) une élévation de PSA.

Dans le cas de PSA élevés, des dosages supplémentaires peuvent être proposés pour améliorer la performance diagnostique du PSA. Le plus répandu est la mesure du PSA libre.
Le PSA libre est une fraction du PSA (PSA = PSA libre + PSA lié). Plus le taux de PSA libre est faible, plus le risque de cancer est élevé.

La limite fixée pour la normale est de 4 ng/ml.
Cette limite n’est cependant qu’une indication statistique.

 

Un taux de PSA inférieur à 4 n’exclut pas forcément un cancer.
Un taux de PSA supérieur à 4 n’est pas une indication certaine de cancer.

Seul votre médecin pourra correctement interpréter ces résultats.