Sélectionner une page

L’incontinence urinaire par urgenturie ou hyperactivité vésicale

Le syndrome d’hyperactivité vésicale ou HAV, est un syndrome défini par l’ensemble des symptômes de muscle vésical hyperactif qui se contracte avec une fréquence et une urgence anormales.

La vessie hyperactive se caractérise par la sensation fréquente du besoin d’uriner pendant la journée, la nuit, ou les deux. Elle associe une nycturie (miction nocturne), une pollakiurie (plus de 8 mictions par jour), des imépriosités mictionnelles et des urgenturies (envie soudaine d’uriner).

L’incontinence urinaire peut ou non être associée.

Consultation

Prendre rendez-vous

Centre d’Urologie du Val d'Ouest

04 72 19 31 84

Centre d’Urologie de la Sauvegarde

04 72 17 72 16
04 37 49 66 77

La prévalence de l’hyperactivité de vessie est énorme, et touche près de 3 millions de personne en France. Elle concerne essentiellement les femmes mais également les hommes. Elle peut être d’origine pré vésicale, vésicale, post vésicale mais principalement idiopathique c’est à dire sans cause retrouvée (80% des cas).

 

Pré vésicales

  • AVC
  • Maladie de Parkinson
  • Sclérose en plaques
  • Paraplégie…

Intra vésicales

  • Tumeur de vessie : Hématurie macroscopique +++
  • Calcul vésical
  • Corps étranger (fil, bandelette urinaire, agrafes…)
  • Radiothérapie
  • Infection urinaire…

Cas particulier : Adénome de prostate chez l’homme
Cas particulier : Sècheresse vulvo vaginale post ménopausique

Extra vésicales

  • Adénopathie
  • Prolapsus
  • Grossesse
  • Tumeur pelvienne…

Le bilan est composé d’un examen clinique qui sera mené par votre urologue spécialiste, mais également d’une cystoscopie pour s’assurer de l’absence de causes endo vésicales.

Le bilan peut être complété par une fibroscopie vésicale afin de s’assurer de l’absence de cause endo vésicale à votre incontinence urinaire, et par un bilan urodynamique.

Le bilan urodynamique (BUD) est un examen neurologique de votre vessie, durant environ 1 heure, et réalisé généralement par un médecin spécialisé. Il donne des informations capitales sur le fonctionnement neurologique de votre vessie, et notamment sur la présence ou non d’une hyperactivité détrusorienne (le détrusor est le muscle de la vessie), ou sur une insuffisance sphinctérienne associée. Le résultat de ce BUD permettra d’adapter vos traitements de l’incontinence et pourra confirmer ou non une possible indication opératoire.