Sélectionner une page

Pose de PAC ou de chambre implantable

Un portacath ou chambre implantable correspond à un petit boitier placé sous la peau généralement à deux travers de doigt sous la clavicule droite. Il peut également être placé à gauche dans certaines circonstances.

Ce boitier est relié à un cathéter d’environ 20cm de long, qui traverse la veine jugulaire droite ou la veine sous clavière.
Actuellement, les procédures sont réalisées sur la veine jugulaire, dont la ponction est guidée par une échographie.

Consultation

Prendre rendez-vous

Centre d’Urologie du Val d'Ouest

04 72 19 31 84

Centre d’Urologie de la Sauvegarde

04 72 17 72 16
04 37 49 66 77

Ce portacath est nécessaire pour avoir un accès facile au réseau veineux, en particulier lors de chimiothérapies intra veineuses, d’antibiothérapie ou de nutrition parentérale. Cette procédure évite ainsi la venotoxicité et tous les désagréments des ponctions périphériques.

La pose du portacath nécessite une courte anesthésie générale ou sédation, d’environ 20 à 30 minutes.
Les risques et complications sont rares, en particulier l’hématome mais surtout l’infection du site opératoire qui peut nécessiter le plus souvent une ablation du matériel infecté et une antibiothérapie longue.
Des soins à domicile par une infirmière diplômée sont à réaliser la première semaine.

Le portacath peut durer plusieurs mois à plusieurs années en absence de complications.