Sélectionner une page

Cancérologie

La cancérologie en urologie regroupent les cancers de la prostate, les cancers de la vessie, les cancers du rein, mais également des organes génitaux externes (testicule).

Le tabac constitue le facteur de risque le plus important en urologie (cancer du rein et cancer de la vessie), et le cancer de la prostate représente près de 50 000 nouveaux cas de cancer par an. Le cancer de la prostate est le premier cancer chez l’homme.

Chaque cancer est discuté au cours d’une réunion de concertation pluri disciplinaire (RCP) regroupant de nombreux praticiens : urologues, radiothérapeutes, cancérologues, médecins nucléaires, anatomopathologistes .., ceci dans le but de fournir une conduite à tenir précise pour chaque cas. Cette RCP a pour vœu un respect total des recommandations françaises mais également européennes.

Consultation

Prendre rendez-vous

Centre d’Urologie du Val d'Ouest

04 72 19 31 84

Centre d’Urologie de la Sauvegarde

04 72 17 72 16
04 37 49 66 77

Lors de la consultation d’annonce, l’urologue devra remettre au patient un plan personnalisé de soins (PPS) résumant la prise en charge, qu’elle soit chirurgicale ou médicale. Une consultation d’annonce avec un infirmier ou infirmière spécialisée est également indispensable à la bonne adhésion du patient au traitement.

Le traitement des cancers urologiques localisés fait partie aujourd’hui du quotidien de l’urologue. Ainsi, le cancer de la prostate aujourd’hui peut être traité par chirurgie (prostatectomie radicale), mais également par radiothérapie associé ou non à des hormones, par HIFU (High Intensity Focal Ultrasons) ou Ablatherm … ou tout simplement être surveillé si les caractéristiques du cancer le permettent. Le cancer du rein est plus souvent traité par chirurgie (néphrectomie partielle ou totale) et la cancer de vessie est traité par chirurgie le plus souvent suivi ou non d’instillations de produits pour diminuer les récidives (BCGthérapie).

La Clinique du Val D’ouest et la Clinique de la Sauvegarde ont toutes les deux l’agrément pour la réalisation de chirurgies cancérologiques en raison de leur solide expérience dans le domaine et du nombre de cas opérés par an.