Les traitements

Le traitement est fonction du type de tumeur.

Le premier temps du traitement est toujours l'ablation du polype par les voies naturelles lors d'une résection endourétrale de vessie, qui enlève les lésions visibles, et permet par l'analyse au microscope de préciser type de tumeur.

Dans les tumeurs superficielles, le contrôle de la maladie et la survie à long terme sont obtenus par la simple ablation de la tumeur par les voies naturelles, avec ou sans traitement complémentaire par des instillations endovésicales.

Pour la majorité des tumeurs infiltrantes, l'ablation de la vessie est le traitement le plus efficace.