Le suivi médical

Risques de récidive

La tumeur superficielle de la vessie a une tendance à récidiver dans les 5 ans suivant l'opération.

Suivi médical

La plupart des cancers superficiels de la vessie sont "bénins" et peuvent être maîtrisés pendant longtemps.
Leur tendance à récidiver oblige cependant les patients à pratiquer des examens médicaux réguliers pendant toute leur vie consistant en une fibroscopie ou cystoscopie vésicale et un examen des cellules contenues dans l'urine.

Les patients opérés d'un cancer invasif doivent contrôler l'orifice de la dérivation artificielle. Quant aux personnes porteuses d'une vessie artificielle, elles doivent réapprendre à uriner car les nerfs et les muscles qui permettent la vidange de la vessie n'existent plus à la suite de l'opération. De plus, elles doivent faire des examens sanguins réguliers afin de vérifier le bon fonctionnement des reins.

Homme

picture_as_pdf Imprimer la fiche d'information de l'association française d'urologie

Femme

picture_as_pdf Imprimer la fiche d'information de l'association française d'urologie