Phimosis

Parfois la partie terminale du prépuce peut être étroite et ne permet plus ou difficilement de découvrir le gland : c'est le phimosis. Il peut être d'origine congénitale ou (le plus souvent) acquis.

Les situations pathologiques à l'origine de ce phimosis sont :

  • En général, une infection locale appelée balanite (infection de la peau du gland et de la muqueuse du prépuce - partie de la peau du prépuce qui est directement au contact du gland) que l'on peut voir lorsque l'hygiène locale est insuffisante, mais parfois aussi dans le cadre du diabète qu'il convient de rechercher lorsqu'un phimosis survient à l'âge adulte ;
  • Parfois après un traumatisme local en particulier après une tentative de décalotter sur un prépuce déjà un peu serré. Il arrive parfois que dans ces conditions, le phimosis peut être à l'origine de douleurs lors des érections ou des rapports sexuels.

Chez l'adulte, le traitement du phimosis est toujours chirurgical.

Dans les cas de phimosis peu prononcés, le chirurgien pourra proposer une intervention bénigne, une plastie de Duhamel, qui consiste à élargir le prépuce, ce qui permet de la conserver.

Habituellement, il faut recourir à la circoncision (posthectomie), c'est-à-dire à l'ablation complète du prépuce du prépuce.

Le traitement chirurgical des anomalies du prépuce reste un geste simple, mais cette simplicité ne doit pas faire ignorer les risques chirurgicaux qu'il présente. Une bonne technique conduit toujours à un résultat satisfaisant.

Vous pouvez discuter avec votre urologue des risques et complications potentiels de cette chirurgie. Il vous remettra lors de votre consultation la fiche d'information de l'Association Française d'Urologie (format pdf : posthectomie), qu'il vous commentera. N'hésitez pas à lui poser toutes les questions que vous souhaiteriez.

picture_as_pdf Imprimer la fiche d'information de l'association française d'urologie